France
Trouvez votre Birthalarm :

Sur la droite se trouvent trois boutons. Ce sont vos critères de sélection. Vérifiez les boutons à laquelle ils estiment nécessaire pour vous. Le 'assistant' ajuster instantanément la liste sur le côté gauche. Un conseil personnalisé de sorte!

Avez-vous rêvé des nouveaux arrivants?

Vous avez une jument pleine ? Une période passionnante ! Vous pouvez néanmoins dormir tranquillement, car le Birth Alarm vous préviendra lorsque la mise à bas sera imminente ! 

Depuis des siècles déjà, un lien profond unit l’homme au cheval. Ce lien est d’ordre économique et émotionnel. Ceux qui élèvent des chevaux le savent bien.

Birth Alarm

La gamme Birth Alarm se compose de cinq appareils différents, qui offrent une solution à chaque situation. Consultez et comparez les caractéristiques des différents dispositifs Birth Alarm.

Comment cela fonctionne-t-il ?

Lorsque les contractions se produisent, une jument se couche entièrement sur le flanc. Il s’agit d’une position typique du processus de mise à bas. Cette position latérale lui permet en effet de mieux faire face aux contractions.

C’est sur ce phénomène que le Birth Alarm repose. Le système se compose d’un émetteur et d’un récepteur. L’émetteur se fixe à un surfaix antiretournent placé au niveau du garrot de la jument, qui n’en est pas du tout gênée, tandis que vous déterminez l’endroit où vous souhaitez placer le récepteur. L’émetteur enregistre le moment où la jument se couche dans une position typique de mise à bas, le décubitus latéral, et lance le signal d’alarme après 7,6 secondes. Il est en effet presque sûr, à ce moment-là, qu’il s’agit d’une contraction. Le Birth Alarm connaît un grand succès depuis son lancement sur le marché en 1997. De nombreuses variantes ont été développées depuis .

Powered by limess |